Amiante – Pourquoi le nettoyage à haute pression n’est-il pas interdit ?

En novembre 2005 un artisan a nettoyé le toit amianté de la maison d’un couple installé en Savoie en utilisant un nettoyeur à haute pression.

Après ce travail une expertise a montré que le jardin de la famille était contaminé par l’amiante. La famille n’a plus mis les pieds dans son jardin, car ils s’inquiètent pour leur santé.

C’est la journaliste Estelle Saget de L’Express qui le 6 juillet 2006 dans son article Amiante : péril en la demeure a révélé cette histoire.

Cette année cela fait déjà 10 ans que le nettoyage à haute pression du toit amianté en Savoie a contaminé l’environnement et mis en danger la santé des personnes concernées, mais il semble que rien n’a changé pour mieux protéger la population.

Il y a toujours des artisans qui utilisent des nettoyeurs à haute pression pour nettoyer des toits amiantés.

Au début mai 2015 une entreprise est venue dans mon quartier pour nettoyer un toit en plaques fibrociment amiantées. Ils ont utilisé un nettoyeur à haute pression à eau chaude pour le nettoyage et pour enlever une couche de résine sur les ardoises amiantées.

Un ouvrier en combinaison blanche (on voit au-dessus du toit la tête couverte de la capuche) utilise le nettoyeur. La résine est déjà enlevée sur ce côté du toit.

Pendant le nettoyage et l’enlèvement de la résine, les morceaux de résine ont été dispersés autour de cette maison, sur la rue et aussi dans mon jardin.

Un morceau de résine enlevé du toit des plaques fibrociment amiantées arrivé sur la rue

Quand autant de morceaux de résine qui sont gigantesques par rapport aux fibres d’amiante sont dispersés autour de cette maison, où sont allés les fibres d’amiante qui ont été arrachées en enlevant la résine ?

« De 400 à 500 fois moins épaisses qu’un cheveu, les fibres d’amiante sont invisibles dans les poussières de l’atmosphère. Inhalées, elles peuvent se déposer au fond des poumons et provoquer des maladies respiratoires graves : plaques pleurales, cancers des poumons et de la plèvre (mésothéliome), fibroses (ou asbestose)… Certaines maladies peuvent survenir après de faibles expositions mais la répétition de l’exposition augmente la probabilité de tomber malade. Les effets sur la santé d’une exposition à l’amiante surviennent souvent plusieurs années après le début de l’exposition. »
Source : l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS)

Mes voisins, moi et beaucoup d’autres personnes sommes passés dans la rue pendant les jours où l’entreprise a dispersé des nuages de nettoyage dans l’air.

Avons-nous inhalé des fibres d’amiante ?

Et après ces travaux doit-on redouter que l’environnement et entre autres nos jardins soient contaminés par l’amiante comme le jardin du couple en Savoie en 2005 ?

D’après l’association ANDEVA (Association Nationale de Défense des Victimes de l’Amiante) contactée au téléphone le 21 mai 2015 il n’existerait pas de loi interdisant formellement de nettoyer des toit amiantés à haute pression en France.

Depuis le 1er janvier 2005, tous les pays de l’Union européenne ont interdit l’usage de l’amiante, ce qu’on a fait en France dès 1997.

Pourquoi n’a-t-on pas en même temps accordé la protection de la population de la contamination des fibres d’amiante libérées au nettoyage des toits amiantés à haute pression en interdisant ce type de travaux ?

Le nettoyage à haute pression des toits amiantés est interdit dans d’autres pays de l’Union européenne et passible d’une peine.

Voici trois examples :

1. En Allemagne

Sur le site du Département pour l’environnement, la protection du climat, l’agriculture et la protection du consommateur du Land de Hesse *) on peut lire entre autres ceci :

« Das Abspritzen von Asbestdächern oder -fassaden ist gesetzlich verboten.“

„Le nettoyage des toits ou des façades amiantées au jet d’eau est illégal. »

„Solche Arbeiten stehen nicht nur unter eheblichen Geldstrafen, sondern können wegen der erhöhten Freisetzung von Asbestfasern auch mit Krebs einhergehende Krankheitsbilder der Atmungsorgane, des Bauchfellraums und der Brust, verursachen…“.

„De tels travaux sont non seulement passibles d’une amende considérable, mais ils peuvent à cause de la libération augmentée des fibres d’amiante provoquer des maladies cancéreuses des organes respiratoires, du péritoine et de la poitrine… ».

« Beim Abspritzen von Asbestdächern werden umliegende Flächen kontaminiert.“

« En nettoyant des toits amiantés au jet d’eau les terrains autour seront contaminés.»

Source :

Hessisches Ministerium für Umwelt, Klimaschutz, Landwirtschaft und Verbraucherschutz
*) Traduction des textes allemands en français : MH

2. En Belgique

« 7.Les produits en amiante-ciment peuvent-ils être nettoyés ou débarrassés de leur mousse au moyen d’un nettoyeur haute presseion (karcher) ?

Non. Si vous enlevez la mousse d’une toiture contenant de l’amiante à l’aide d’un nettoyeur haute pression ou si vous la nettoyez avec un tel appareil, des fibres d’amiante pourraient se retrouver dans l’air ambiant. Vous mettrez ainsi la vie d’autres personnes en danger et serez punissable en vertu de la réglementation. Il est donc interdit de nettoyer les ardoises ou les plaques ondulées en amiante-ciment avec un nettoyeur haute pression, tout comme il convient également de proscrire absolument les interventions du type ponçage, meulage, découpe, percement, destruction volontaire et toutes les autres interventions agressives. « 

Source : Eternit et l’amiante-ciment

3. En Angleterre

“A roofing company has been fined £12,000 for causing asbestos contamination while carrying out cleaning work in a Leicestershire town.”

“Concept Roofing and Cladding of Hampshire was prosecuted by the Health and Safety Executive (HSE) after cleaning roofs in Market Harborough.”

“The company used a pressure washer on industrial roof tiles, causing asbestos fibres to be released.”

“A number of businesses in the Leicestershire County Council-owned units had to close for several weeks and the area had to be decontaminated at a cost of £500,000.”

“Asbestos fibres were found down the sides of the walls, in the drains and on bus stops.”

Source: BBC News: Roofing company fined £12,000 over asbestos error

Pourquoi laisse-t-on encore des entreprises en France mettre en danger la vie d’autres personnes en permettant l’utilisation des nettoyeurs à haute pression sur les toits amiantés et donc la dispersion à l’air des fibres d’amiante et la contamination de l’environnement, des terrains et des jardins ?

Pourquoi en France n’est-il toujours pas interdit d’utiliser un nettoyeur à haute pression sur un toit fibrociment amiante quand cela est interdit et passible d’une peine pour protéger la population dans d’autres pays de L’Union européenne ?

Quand autant de morceaux de résine qui sont gigantesques par rapport aux fibres d’amiante sont dispersés autour de cette maison, où sont allés les fibres d’amiante qui ont été arrachées en enlevant la résine ?

« De 400 à 500 fois moins épaisses qu’un cheveu, les fibres d’amiante sont invisibles dans les poussières de l’atmosphère. Inhalées, elles peuvent se déposer au fond des poumons et provoquer des maladies respiratoires graves : plaques pleurales, cancers des poumons et de la plèvre (mésothéliome), fibroses (ou asbestose)… Certaines maladies peuvent survenir après de faibles expositions mais la répétition de l’exposition augmente la probabilité de tomber malade. Les effets sur la santé d’une exposition à l’amiante surviennent souvent plusieurs années après le début de l’exposition. »
Source : l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS)

Mes voisins, moi et beaucoup d’autres personnes sommes passés dans la rue pendant les jours où l’entreprise a dispersé des nuages de nettoyage dans l’air.

Avons-nous inhalé des fibres d’amiante ?

Et après ces travaux doit-on redouter que l’environnement et entre autres nos jardins soient contaminés par l’amiante comme le jardin du couple en Savoie en 2005 ?

D’après l’association ANDEVA (Association Nationale de Défense des Victimes de l’Amiante) contactée au téléphone le 21 mai 2015 il n’existerait pas de loi interdisant formellement de nettoyer des toit amiantés à haute pression en France.

Depuis le 1er janvier 2005, tous les pays de l’Union européenne ont interdit l’usage de l’amiante, ce qu’on a fait en France dès 1997.

Pourquoi n’a-t-on pas en même temps accordé la protection de la population de la contamination des fibres d’amiante libérées au nettoyage des toits amiantés à haute pression en interdisant ce type de travaux ?

Le nettoyage à haute pression des toits amiantés est interdit dans d’autres pays de l’Union européenne et passible d’une peine.

Voici trois examples :

1. En Allemagne

Sur le site du Département pour l’environnement, la protection du climat, l’agriculture et la protection du consommateur du Land de Hesse *) on peut lire entre autres ceci :

« Das Abspritzen von Asbestdächern oder -fassaden ist gesetzlich verboten.“

„Le nettoyage des toits ou des façades amiantées au jet d’eau est illégal. »

„Solche Arbeiten stehen nicht nur unter eheblichen Geldstrafen, sondern können wegen der erhöhten Freisetzung von Asbestfasern auch mit Krebs einhergehende Krankheitsbilder der Atmungsorgane, des Bauchfellraums und der Brust, verursachen…“.

„De tels travaux sont non seulement passibles d’une amende considérable, mais ils peuvent à cause de la libération augmentée des fibres d’amiante provoquer des maladies cancéreuses des organes respiratoires, du péritoine et de la poitrine… ».

« Beim Abspritzen von Asbestdächern werden umliegende Flächen kontaminiert.“

« En nettoyant des toits amiantés au jet d’eau les terrains autour seront contaminés.»

Source :

Hessisches Ministerium für Umwelt, Klimaschutz, Landwirtschaft und Verbraucherschutz
*) Traduction des textes allemands en français : MH

2. En Belgique

« 7.Les produits en amiante-ciment peuvent-ils être nettoyés ou débarrassés de leur mousse au moyen d’un nettoyeur haute presseion (karcher) ?

Non. Si vous enlevez la mousse d’une toiture contenant de l’amiante à l’aide d’un nettoyeur haute pression ou si vous la nettoyez avec un tel appareil, des fibres d’amiante pourraient se retrouver dans l’air ambiant. Vous mettrez ainsi la vie d’autres personnes en danger et serez punissable en vertu de la réglementation. Il est donc interdit de nettoyer les ardoises ou les plaques ondulées en amiante-ciment avec un nettoyeur haute pression, tout comme il convient également de proscrire absolument les interventions du type ponçage, meulage, découpe, percement, destruction volontaire et toutes les autres interventions agressives. « 

Source : Eternit et l’amiante-ciment

3. En Angleterre

“A roofing company has been fined £12,000 for causing asbestos contamination while carrying out cleaning work in a Leicestershire town.”

“Concept Roofing and Cladding of Hampshire was prosecuted by the Health and Safety Executive (HSE) after cleaning roofs in Market Harborough.”

“The company used a pressure washer on industrial roof tiles, causing asbestos fibres to be released.”

“A number of businesses in the Leicestershire County Council-owned units had to close for several weeks and the area had to be decontaminated at a cost of £500,000.”

“Asbestos fibres were found down the sides of the walls, in the drains and on bus stops.”

Source: BBC News: Roofing company fined £12,000 over asbestos error

Pourquoi laisse-t-on encore des entreprises en France mettre en danger la vie d’autres personnes en permettant l’utilisation des nettoyeurs à haute pression sur les toits amiantés et donc la dispersion à l’air des fibres d’amiante et la contamination de l’environnement, des terrains et des jardins ?

Pourquoi en France n’est-il toujours pas interdit d’utiliser un nettoyeur à haute pression sur un toit fibrociment amiante quand cela est interdit et passible d’une peine pour protéger la population dans d’autres pays de L’Union européenne ?

Quand autant de morceaux de résine qui sont gigantesques par rapport aux fibres d’amiante sont dispersés autour de cette maison, où sont allés les fibres d’amiante qui ont été arrachées en enlevant la résine ?

« De 400 à 500 fois moins épaisses qu’un cheveu, les fibres d’amiante sont invisibles dans les poussières de l’atmosphère. Inhalées, elles peuvent se déposer au fond des poumons et provoquer des maladies respiratoires graves : plaques pleurales, cancers des poumons et de la plèvre (mésothéliome), fibroses (ou asbestose)… Certaines maladies peuvent survenir après de faibles expositions mais la répétition de l’exposition augmente la probabilité de tomber malade. Les effets sur la santé d’une exposition à l’amiante surviennent souvent plusieurs années après le début de l’exposition. »
Source : l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS)

Mes voisins, moi et beaucoup d’autres personnes sommes passés dans la rue pendant les jours où l’entreprise a dispersé des nuages de nettoyage dans l’air.

Avons-nous inhalé des fibres d’amiante ?

Et après ces travaux doit-on redouter que l’environnement et entre autres nos jardins soient contaminés par l’amiante comme le jardin du couple en Savoie en 2005 ?

D’après l’association ANDEVA (Association Nationale de Défense des Victimes de l’Amiante) contactée au téléphone le 21 mai 2015 il n’existerait pas de loi interdisant formellement de nettoyer des toit amiantés à haute pression en France.

Depuis le 1er janvier 2005, tous les pays de l’Union européenne ont interdit l’usage de l’amiante, ce qu’on a fait en France dès 1997.

Pourquoi n’a-t-on pas en même temps accordé la protection de la population de la contamination des fibres d’amiante libérées au nettoyage des toits amiantés à haute pression en interdisant ce type de travaux ?

Le nettoyage à haute pression des toits amiantés est interdit dans d’autres pays de l’Union européenne et passible d’une peine.

Voici trois examples :

1. En Allemagne

Sur le site du Département pour l’environnement, la protection du climat, l’agriculture et la protection du consommateur du Land de Hesse *) on peut lire entre autres ceci :

« Das Abspritzen von Asbestdächern oder -fassaden ist gesetzlich verboten.“

„Le nettoyage des toits ou des façades amiantées au jet d’eau est illégal. »

„Solche Arbeiten stehen nicht nur unter eheblichen Geldstrafen, sondern können wegen der erhöhten Freisetzung von Asbestfasern auch mit Krebs einhergehende Krankheitsbilder der Atmungsorgane, des Bauchfellraums und der Brust, verursachen…“.

„De tels travaux sont non seulement passibles d’une amende considérable, mais ils peuvent à cause de la libération augmentée des fibres d’amiante provoquer des maladies cancéreuses des organes respiratoires, du péritoine et de la poitrine… ».

« Beim Abspritzen von Asbestdächern werden umliegende Flächen kontaminiert.“

« En nettoyant des toits amiantés au jet d’eau les terrains autour seront contaminés.»

Source :

Hessisches Ministerium für Umwelt, Klimaschutz, Landwirtschaft und Verbraucherschutz
*) Traduction des textes allemands en français : MH

2. En Belgique

« 7.Les produits en amiante-ciment peuvent-ils être nettoyés ou débarrassés de leur mousse au moyen d’un nettoyeur haute presseion (karcher) ?

Non. Si vous enlevez la mousse d’une toiture contenant de l’amiante à l’aide d’un nettoyeur haute pression ou si vous la nettoyez avec un tel appareil, des fibres d’amiante pourraient se retrouver dans l’air ambiant. Vous mettrez ainsi la vie d’autres personnes en danger et serez punissable en vertu de la réglementation. Il est donc interdit de nettoyer les ardoises ou les plaques ondulées en amiante-ciment avec un nettoyeur haute pression, tout comme il convient également de proscrire absolument les interventions du type ponçage, meulage, découpe, percement, destruction volontaire et toutes les autres interventions agressives. « 

Source : Eternit et l’amiante-ciment

3. En Angleterre

“A roofing company has been fined £12,000 for causing asbestos contamination while carrying out cleaning work in a Leicestershire town.”

“Concept Roofing and Cladding of Hampshire was prosecuted by the Health and Safety Executive (HSE) after cleaning roofs in Market Harborough.”

“The company used a pressure washer on industrial roof tiles, causing asbestos fibres to be released.”

“A number of businesses in the Leicestershire County Council-owned units had to close for several weeks and the area had to be decontaminated at a cost of £500,000.”

“Asbestos fibres were found down the sides of the walls, in the drains and on bus stops.”

Source: BBC News: Roofing company fined £12,000 over asbestos error

Pourquoi laisse-t-on encore des entreprises en France mettre en danger la vie d’autres personnes en permettant l’utilisation des nettoyeurs à haute pression sur les toits amiantés et donc la dispersion à l’air des fibres d’amiante et la contamination de l’environnement, des terrains et des jardins ?

Pourquoi en France n’est-il toujours pas interdit d’utiliser un nettoyeur à haute pression sur un toit fibrociment amiante quand cela est interdit et passible d’une peine pour protéger la population dans d’autres pays de L’Union européenne ?

Et que sait-on sur l’impact des fibres d’amiante dispersées à l’air sur l’environnement, sur la santé des animaux domestiques et des animaux sauvages ? C’est aussi notre responsabilité de les protéger.

Un rouge-gorge dans mon jardin – Quel est l’impact des fibres d’amiante sur sa santé ?

5 thoughts on “Amiante – Pourquoi le nettoyage à haute pression n’est-il pas interdit ?

  1. 1. Le lundi 1 juin 2015, 20:16 par Chantalee
    Merci pour cet article très bien documenté, très bien illustré. On y apprend que la France est très en retard par rapport à ses voisins européens en ce concerne l’écologie et la protection de l’individu. Pourquoi? Que peut-on faire? Terrible sentiment d’impuissance!

  2. 2. Le lundi 17 août 2015, 21:27 par Thierry BOURHIS

    Bonsoir Mechthild,
    Je vais faire suivre ton blog à notre député Chantal GUITTET.
    Je suis aussi de ton avis que c’est un problème de santé publique et qu’il est de notre devoir de veiller à la santé de nos concitoyens.
    Amicalement,
    Thierry BOURHIS

  3. 3. Le vendredi 30 décembre 2016, 15:00 par Klein Patrick

    Nous avons été en juin 2015 victime du même problème
    Nous avons fait la grève de la faim devant la préfecture jusqu’à obtention d’un arrêté préfectoral demandant au maitre d’ouvrage de dépolluer le site sous 2 mois.
    Concernant un dé moussage du toit au karcher nous rentrons dans le cas de gestion d’un sinistre amiante
    Le nettoyage des abords résidus et poussières est obligatoire par décapage et sont évacués en déchetterie spécialisée la règlementation est celle des sol pollués à l’amiante.
    Sol contaminés doivent être enlevés ou encapsulés (couvert par un minimum de 50cm de terre propre)
    La présence d’amiante dans les sol même en très faible quantité peut conduire à des émissions importantes dans l’air et dépasser facilement 100fibre par litre. la norme française est de 10 fibres/lt pour les travailleurs et de 5fibres/lt. pour tout les bâtiments
    En Allemagne elle est de 1 fibre/lt Cela va surement encore évoluer.
    Après un désamiantage partiel validé par l’ARS nous sommes en procédure judiciaire.
    Le propriétaire ou donneur d’ordre est l’unique responsable de cette situation lé autorités ne peuvent se substituer à lui.
    Dans notre cas il n’a pas respecté ses obligations légales d’établir un DTA (document technique amiante) ni le DAAT (document amiante avant travaux) ceci est passible de trois mois de prison et de 90000€ d’amende
    Les expert judiciaires sont très rarement à la hauteur!
    La lute continue
    Nous avons créé un collectif amiante pour regrouper toute les victimes de pollution à l’amiante.
    Collectif constitué le 27 Août 2015 Comportant 350 membres
    c.pollutionamiante@orange.fr
    Pat2k@orange.fr
    documents
    http://www.amiante.com/loi-amiante-
    http://www.cdg87.fr/IMG/pdf/hygiene

  4. 4. Le vendredi 30 décembre 2016, 15:05 par Klein Patrick

    Petit oubli:
    Suite au passage au karcher on est en présence d’amiante friable
    Le karcher est bien interdit, car la pression maximum est limitée à 2 bars, tout comme l’usage de toute brosse abrasive. Reste l’application d’un produit antimousse.
    Patrick

  5. 5. Le jeudi 16 mars 2017, 21:09 par Elodie

    Bonjour,
    J ai découvert votre article il y a une semaine, alors qu une entreprise vient de demousser ma toiture en Fibrociment sans être informée des risques que cela allait engendrer .je suis désemparée. Je cherche à connaître des personnes qui ont été dans ce cas, quelles démarches elles ont entreprises…
    Je vous remercie vraiment pour votre réponse

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *